Quels métiers ?

Nous vous proposons de mieux comprendre les métiers exercés par les ingénieurs en biologie de l'EBI. Ils sont regroupés selon les 5 majeures de l'école.

 

Majeure Recherche & Application

Ingénieur de recherche : L’ingénieur recherche exerce son activité dans les services de recherche & développement. Il participe à des programmes de recherches biologiques ou biotechnologiques avec une vision de valorisation et d’applications industrielles. Il définit les modalités des études à conduire pour réaliser les objectifs qui lui sont assignés. Ses compétences scientifiques et techniques lui permettent de définir un ensemble homogène de méthodes (biologiques ou biotechnologiques) et de traduire en produit ou service les besoins exprimés. Sa mission le conduit à se documenter grâce à la bibliographie, à procéder ou faire procéder à des expérimentations et à interpréter et présenter les résultats obtenus

Ingénieur de développement ou ingénieur produit : Il participe ou prend en charge la conception et le développement de nouveaux produits, service, méthodes ou process de bioproduction. Il sélectionne les techniques et les outils adaptés pour les études :
- Evaluation microbiologique, toxicologique
- Evaluation de l’efficacité des produits
- Adaptation et amélioration des produits existants
- Développement et mise au point technologique dans le domaine du diagnostic.
- Développement de process biotechnologiques….

Responsable contrôle qualité : Cet ingénieur travaille en étroite collaboration avec le responsable de production dans le but de s'assurer de la qualité des produits réalisés (contrôle de routine). Il est aussi le partenaire privilégié du département Recherche et Développement en réalisant la mise au point de techniques analytiques pour les produits en cours de développement. Il réalise la validation de ses appareils, de leur étalonnage ainsi que le suivi qualité des analyses réalisées au sein de son laboratoire.

 

Majeure Conception & Développement                               
Ingénieur de développement ou ingénieur produit : L'ingénieur de développement seul ou en équipe, prend en charge la conception de produits nouveaux, ou l'adaptation de ceux qui existent. Conformément au cahier des charges, il sélectionne les actifs et les matières premières adaptées pour le produit. Il prend en compte les nouvelles contraintes environnementales. Il dirige la formulation et intervient au moment du transfert d’échelle.

Ingénieur innovation sensorielle : Responsable du panel il conduit des projets sensoriels pour permettre une meilleure efficacité des briefs marketings et donc un développement plus ciblé des produits. Il analyse les nouvelles méthodes sensorielles et leur intérêt dans la mise en œuvre pratique dans l’entreprise. Il collabore avec le marketing sur les attentes consommateurs.

Ingénieur en conception de produits innovants : L’ingénieur en conception produits innovants contribue à développer des produits ou services innovants. Il travaille dans un but de réduction des coûts et des délais. L’ingénieur conception s’appuie sur les avancées scientifiques spécifiques, tout en apportant une réflexion scientifique.

 

Majeure Procédés & production
Ingénieur Chef de Projet :
L'ingénieur Chef de Projet prend en charge la conception de process, de procédés ou de produits nouveaux. Il a la responsabilité de la rédaction des cahiers des charges du projet, de la définition des solutions techniques puis de la bonne réalisation de son projet. Il travaille en collaboration avec la R&D, le marketing ou le client. Il prend en charge la gestion des moyens humains, des délais, de la qualité, du budget du projet.

Ingénieur d'exploitation/de production : L'ingénieur d'exploitation doit réaliser des objectifs quantitatifs et qualitatifs de production, en faisant respecter les normes de sécurité. Il travaille donc à l'interface de tous les services liés à la production (qualité, méthodes, logistique...). Le suivi de son activité se fait au moyen d'indices journaliers, hebdomadaires, mensuels et annuels, qu'il doit contribuer à faire évoluer. Il définit aussi des besoins d'investissement, de fonctionnement et de formation à court et moyen terme de son unité opérationnelle et des personnels dont il est responsable.

Responsable Environnement : Bien que d'actualité cette fonction est l'une des plus difficiles à définir car touchant un domaine très large, des problèmes de pollution liés aux procédés employés à la question des emballages. Elle revêt différentes formes dans l'entreprise en fonction de la spécificité de chaque entreprise. Travaillant avec les responsables production, qualité, logistique mais aussi le chef de produit pour les questions d'emballages, le responsable environnement doit être polyvalent. Tout ingénieur scientifique peut prétendre à occuper cette fonction qui, compte tenu de la prise de conscience générale dans les entreprises, risque de s'accroître dans les années à venir.

 

Majeure Qualité & Réglementation                                 
Responsable qualité (sécurité & environnement) :
La fonction de responsable qualité est incontournable dans les entreprises, qu’elles soient ou non certifiées ISO. Il participe à l'organisation et à l'application d'un système rigoureux de management destiné à optimiser la production industrielle de l'entreprise en intégrant les validations et contrôles garantissant la conformité et donc la satisfaction du consommateur. Il est amené à faire évoluer un système qualité, depuis le simple contrôle de qualité jusqu'à la gestion de la qualité. Il établit des relations avec les fournisseurs et les sous-traitants, les clients et les organismes de certification. Cette fonction transversale touche également de plus en plus souvent à la sécurité et à la prévention du risque environnemental : aspects liés à la qualité et la sécurité des produits et des services, mais aussi à la sécurité des personnels et à la maîtrise des impacts environnementaux.

Ingénieur affaires réglementaires : L’ingénieur affaires réglementaires est chargé de veiller à la constitution des dossiers d'autorisation de mise sur le marché (AMM) dans le secteur pharmaceutique. Ce professionnel travaille en équipe avec des médecins et pharmaciens plus particulièrement en charge des parties "efficacité" et "innocuité" des dossiers. La validation des procédés de production prend une importance croissante dans les dossiers présentés aux autorités ce qui fait se développer cette fonction aujourd’hui.

Ingénieur validation : Afin d’assurer une production satisfaisant les spécifications définies au cahier des charges des produits (valeurs cibles, tolérances), l’ingénieur validation effectue les mesures et réglages des outils industriels de production et des appareillages de contrôle qualité. Son rôle est capital pour qualifier une implantation industrielle, mais également les modifications inhérentes à des changements de matériels ou de création de lignes.

 

Majeure Marketing et Management
Chef de produit : Sous la responsabilité du directeur marketing, le chef de produit est le coordinateur de l'ensemble des services de l'entreprise (Production, Achats, Logistique, Publicité, Etudes commerciales...) qui concourent à bien vendre le produit. Il est donc dans l'entreprise celui qui connaît le mieux son produit, de la production à la commercialisation. Grâce à ses compétences de généraliste et son esprit créatif il sait élaborer, prévoir, planifier et être rapidement réactif face à un problème.

Responsable merchandising : Les missions du responsable merchandising sont l’étude du comportement des consommateurs, leurs goûts, les produits à la mode ainsi que l’étude de la disposition des articles dans un rayon. Ses objectifs sont d’anticiper les besoins des clients de façon à organiser la présentation des produits d’une manière plus attrayante dans un rayon, de satisfaire le consommateur en le guidant dans ses choix tout en augmentant le chiffre d’affaire.

Ingénieur Technico-commercial : Il a pour mission de promouvoir les ventes de produits à caractère technologique ou l'obtention de contrats d'ingénierie ou d'études techniques. Il définit une politique commerciale, les cibles à atteindre, l'argumentaire de vente. Il participe lui-même ou suit les négociations de contrats et il pratique lui-même des démarches de prospection et/ou anime les équipes de vente. S'appuyant sur de bonnes compétences techniques il a le sens commercial et de communication.

 

 

Contacts utiles

  • Standard
    • 01 85 76 66 90
  • Admission : Valérie ROQUES
    • 01 85 76 66 90
  • Stage-Ancien : Isabelle GUERBET
    • 01 85 76 66 90